Jacques Gratton Photographe
 

La composition en photographie : le portrait 


Deux approches sont généralement privilégiées pour le portrait individuel : le gros plan et le portrait environnemental.

Le gros plan est une recette qui fonctionne presque à tout coup parce qu'on isole le sujet principal des éléments non essentiels.  On prendra soin, quand le cadrage est très serré, de disposer les yeux dans le tiers supérieur de l'image.  Si on a pris un peu plus de recul, c'est la tête qu'on localisera dans cette partie. Cette façon de composer l'image est en accord avec les grands principes de la règle des tiers.

Généralement, on cadrera de façon verticale.  Et on obtient des résultats plus flatteurs quand les épaules sont légèrement tournées.  La mise au point se fait sur les yeux.  S'ils ne sont pas dans le même plan, c'est l'oeil le plus près de l'appareil qui devrait être au foyer.  Autre détail, une focale plus longue que la normale (85mm à 135mm en 24x36) donne une meilleure perspective pour les gros plans. Enfin, une distance de 1,5 à 2 mètres permet d'éviter les distortions, et on devrait privilégier de grandes ouvertures de diaphragme (2.8 ou 4), afin de mieux isoler son sujet de l'arrière-plan.

Si on veut un rendu où les proportions apparaissent normales, on positionnera l'appareil à la hauteur des yeux du modèle, ou un peu plus haut.

On pourra transgresser certaines de ces règles et obtenir un effet particulier, quand on dispose d'un sujet ... original! Ici, remarquez que c'est l'iris, et non la pupille, qui est rouge.
Et quand on a un sujet qui a le sens de l'autodérision, la combinaison d'un objectif grand angulaire et d'un cadrage serré peut donner un portrait plutôt ... caricatural.

Quant à l'éclairage, on cherchera à l'adapter à notre sujet.  Les portraits des femmes et des enfants sont mieux rendus avec un écart maximal d'éclairage d'environ 1,5 cran pour chaque côté du visage.  Pour les hommes, un écart d'environ 2 crans donne de bons résultats. Une fenêtre orientée au nord constitue une source d'éclairage intéressante pour le portrait puisque cette lumière est diffuse.  On pourra obtenir le bon ratio en se servant d'un réflecteur. Enfin, si c'est la partie distale du visage qui est la plus éclairée, cela a pour effet de l'amincir.
À l'extérieur, on placera le soleil derrière le sujet, ou aux trois quarts arrière, et on éclaircira les ombres à l'aide d'un flash (attention à la vitesse de sychronisation!) ou d'un réflecteur.

Dernier détail, et non le moindre : il faut surveiller l'arrière-plan - gare aux poteaux qui sortent des têtes!
 

********************************

L'éclairage utilisé en studio peut être assez complexe. Il est fonction des caractéristiques faciales du sujet, et il cherche à reproduire l'éclairage tel qu'on le trouve naturellement, dans certaines conditions. On trouve ici une disposition classique avec quatre sources d'éclairage (principal, d'appoint, de séparation, d'arrière-plan) et un réflecteur.

Toutefois, avec une seule source d'éclairage (le soleil, un flash, une ampoule, etc.) et un réflecteur, rappelons qu'il y a moyen d'obtenir d'excellents résultats. Ce sont toujours les mêmes principes qui s'appliquent : un éclairage latéral pour donner du modelé en exerçant un contrôle du contraste pour rester dans la limite de la latitude des émulsions ou des capteurs numériques. L'illustration suivante montre comment disposer sujet, source de lumière et réflecteur.

À l'époque du film, l'utilisation de filtres adoucissants était très répandue en portrait. Cette technique est particulièrement pertinente, aussi, quand on veut évoquer la sensualité. Cette modification de l'image peut, maintenant, être effectuée très efficacement avec un éditeur d'images. En fait, il vaut mieux avoir au départ l'image la plus nette possible (mais sans accentuation!), et l'atténuer par la suite. Un dernier avantage de cette approche est indéniablement la possibilité d'y aller sélectivement dans l'adoucissement comme dans les retouches.

********************************

La deuxième approche fait référence au portrait environnemental.  Le sujet occupera généralement une plus petite portion de l'image puisqu'on le mettra en relation avec un ou des éléments qui ont un caractère signifiant pour lui. L'éclairage, ici, pourra poser certaines difficultés, puisqu'on cherchera l'équilibre entre notre sujet et l'arrière-plan, qui devra aussi être bien éclairé. Avec l'utilisation d'un objectif grand angulaire, on évitera de positionner la personne trop près de la bordure à cause d'une possible distorsion en barillet.

******************************** 

Pour les photographies où deux personnes sont représentées, on essaie, généralement, de ne pas disposer les têtes à la même hauteur. On suggère d'avoir les yeux d'un des sujets environ à la hauteur de la bouche de l'autre. Si on veut montrer un peu de chaleur dans les rapports de ces personnes, on les tournera légèrement l'une vers l'autre, et on pourra même leur demander d'incliner un peu la tête. Ici aussi, le portrait peut montrer les sujets dans leur environnement. Les personnes devraient bien se détacher de l'arrière-plan.

Pour les portraits avec trois personnes, on obtient généralement une composition intéressante en disposant les sujets à des hauteurs différentes, et en triangulation.  De plus, il devient important d'éclairer le plus uniformément possible nos modèles.

Enfin, pour les photographies de groupe, le degré de difficulté augmente: tous les sujets doivent être éclairés convenablement (attention à la lumière du flash, dont l'intensité décroît de façon géométrique!), ils doivent être dans les limites de la profondeur de champ... et ils doivent tous avoir les yeux ouverts! Si on peut avoir assez de recul, on privilégiera un objectif normal ou petit télé, afin d'éviter la distorsion des sujets situés sur les bords. Une disposition en triangle (une pyramide, même), un point de vue surélevé et un grand nombre de poses augmenteront les chances de succès. En cadrant, il ne faut pas oublier que le format 3:2 est plus rectangulaire que les formats usuels d'agrandissement (8x10, 11x14 par exemple).